L’ostéopathie pour le sénior

Redonner de la mobilité au corps est sans nul doute l’objectif ultime de l’ostéopathie pour le senior.

A l’âge auquel certains gestes de la vie quotidienne deviennent douloureux ou restreints, les mobilisations passives et actives de l’ostéopathe permettent au patient de préserver une certaine mobilité.

En suivant l’évolution globale du patient, l’ostéopathe sera à même de le rediriger rapidement et efficacement vers les acteurs du monde médical et paramédical pour une prise en charge adaptée.

senior-osteo

Quand consulter ?

 3 méthodes ostéopathiques pour apporter une efficacité maximale :

cranien-osteopathe

La méthode crânienne

Cette technique très douce a pour objectif d’évaluer et d’améliorer le fonctionnement du système cranio-sacral.

Ce système relie les os du crâne, la colonne vertébrale et le sacrum.

visceral-manipulation

La méthode viscérale

L’ostéopathe teste la mobilité abdominale et redonne aux viscères, par des techniques adéquates, la mobilité nécessaire à leur bon fonctionnement.

index-ostepathie

La méthode structurelle

Elle permet de traiter les articulations et les tissus péri-articulaires.

Il se peut que le patient sente un craquement, cela n’est qu’une petite bulle d’air dans l’articulation.

L’ostéopathe saura adapter au mieux ses manipulations au sénior qu’il reçoit. Il ne sera alors pas question d’atteindre le grand écart pour un joueur de pétanque.

A l’issue du traitement, l’ostéopathe renouvelle les tests actifs et passifs afin de présenter au patient le résultat de la consultation.

La diminution de la douleur et/ou le gain d’amplitude de la zone devront être appréciés par le patient.

Il est parfois nécessaire de consulter une deuxième fois même si le symptôme a disparu dès la première séance, afin de s’assurer que l’organisme est parfaitement stabilisé.